• Mon dossier

L’apprentissage du français par l’entremise du cinéma québécois

Montréal, le 25 janvier 2021  Québec Cinéma et Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) sont heureux de faire le bilan de leur troisième année de collaboration : en 2019-2020, huit projections de films québécois destinées aux nouveaux arrivants ont été organisées.

L’initiative permet à des groupes de citoyens en processus de francisation de mettre en pratique leur apprentissage du français en visionnant du cinéma d’ici pour ensuite rencontrer des artistes du film et discuter avec eux. Alors que BAnQ a à cœur de faire connaître ses collections et de toucher par des actions de médiation culturelle l’ensemble de la population du Québec, Québec Cinéma poursuit avec cette série sa mission de sensibilisation au cinéma d’ici, formidable outil pédagogique et puissant vecteur de cohésion sociale. Notre cinématographie reflète l’histoire du Québec et permet aux nouveaux arrivants de découvrir la culture québécoise et les couleurs de notre langue.

Un bilan positif pour la saison 2019-2020

Les films de la programmation 2019-2020, issus de la riche collection de films québécois de BAnQ, ont été sélectionnés par l’équipe de Québec Cinéma pour leur valeur cinématographique et culturelle. Les projections ont débuté le 27 septembre 2019 à raison d’une séance par mois. Les participants ont ainsi pu visionner Louis Cyr : l’homme le plus fort du monde de Daniel Roby, La Bolduc de François Bouvier et La passion d’Augustine de Léa Pool en présence des cinéastes ainsi que C’est pas moi, je le jure de Philippe Falardeau, en compagnie du comédien Antoine L’Écuyer. Le film Corbo de Mathieu Denis a été projeté le 15 janvier en présence du comédien Anthony Therrien, avant que la pandémie ne force la suspension de cette activité.

Une saison virtuelle pour l’automne 2020

L’automne dernier, les trois projections offertes virtuellement en raison du contexte exceptionnel ont été tout autant appréciées par les participants! À la suite du succès qu’il a rencontré l’an dernier partout à travers le monde, le film Une colonie de Geneviève Dulude-De Celles a ouvert la saison, et la réalisatrice a pu échanger avec les participants. En décembre, Philippe Falardeau a répondu aux questions à la suite du visionnement de son film Guibord s’en va-t-en guerre et l’année s’est terminée avec Bon Cop, Bad Cop 2 d’Alain DesRochers, avec la participation de Patrick Roy, producteur exécutif du film, président des Films Séville et président du conseil d’administration de Québec Cinéma.

« Notre cinéma peut jouer un rôle de premier plan pour sensibiliser et intéresser nos nouveaux compatriotes à l’histoire et à la culture québécoise. Il s’agit d’un divertissement universel qui devient un dénominateur commun pour favoriser l’échange et permettre de mieux comprendre l’évolution du Québec vers la société moderne, ouverte et plurielle qu’elle est devenue aujourd’hui. Ces échanges sont d’une grande richesse! » mentionne Sylvie Quenneville, directrice générale adjointe de Québec Cinéma.

« Ce projet novateur favorise l’établissement de liens privilégiés entre les nouveaux arrivants et la culture québécoise. Il génère des échanges fructueux qui contribuent à l’enrichissement des apprenants, mais aussi à celui de notre espace culturel. Nous sommes tous gagnants », indique Jean-Louis Roy, président-directeur général de BAnQ.

Québec Cinéma et BAnQ sont extrêmement fiers d’avoir ainsi réitéré leur engagement vis-à-vis des nouveaux arrivants pour faciliter leur intégration culturelle et leur apprentissage de la langue française par l’entremise du cinéma d’ici!

Québec Cinéma remercie le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration pour son soutien.


À PROPOS DE QUÉBEC CINÉMA

Québec Cinéma a pour mission d’assurer le rayonnement du cinéma québécois et de ses artistes par la promotion et l’éducation. La découvrabilité de notre cinématographie nationale et la sensibilisation des publics sont au cœur des préoccupations de l’organisme. Producteur des trois plus grandes vitrines pour le cinéma québécois, les Rendez-vous, la Tournée et le Gala Québec Cinéma, et offrant également une riche programmation scolaire sur les territoires du Québec et du Canada avec le Lab Québec Cinéma, l’organisme rejoint annuellement près de deux millions de personnes ici et ailleurs dans le monde. 

À PROPOS DE BAnQ

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) rassemble trois institutions vouées à l’enrichissement du savoir et de la culture de tous les Québécois. La Bibliothèque nationale acquiert, traite et conserve l’ensemble de l’édition québécoise, tout en assurant la mise en valeur des collections patrimoniales qu’elle a constituées auprès du plus grand nombre. Les Archives nationales assurent la conservation d’archives publiques et privées et en facilitent l’accès à travers 10 centres répartis sur tout le territoire québécois, en plus d’encadrer les organismes publics dans la gestion de leurs documents. La Grande Bibliothèque, située au cœur de la métropole, est un lieu de rendez-vous culturel permettant un accès libre et gratuit à la plus grande collection de livres et de documents en français en Amérique. En tant que bibliothèque publique de tous les Québécois, elle propose également de nombreuses ressources numériques. BAnQ participe activement au rayonnement de la culture québécoise dans l’univers numérique.